Érotisme dans une chaussure _ L'art et la mode

Érotisme dans une chaussure

Érotisme dans une chaussure _ L'art et la mode

En 2019 la Royal Academy of Arts de Londres présente Dalí / Duchamp. 
La première exposition de deux des artistes les plus célèbres du XXe siècle: Marcel Duchamp (1887-1968) et Salvador Dalí (1904- 1989). L'exposition montre leurs liens esthétiques, philosophiques et personnels.

Objeto de funcionamiento simbólico, Zapato de Gala. Salvador Dalí, 1930 Foto: vía Royal Academy of Arts de Londres
Objet fonctionnel et symbolique, Le Soulier de Gala. Salvador Dalí, 1930
Photo: via la Royal Academy of Arts, Londres

Les deux artistes se sont rencontrés dans les années 1930 avec le groupe des surréalistes. Puis ils deviennent amis en 1933 lorsque Duchamp fit sa première visite à Cadaqués (Costa Brava, Catalogne), très proche de la maison de Dalí à Portlligat. Attiré par le charme du village de pêcheurs, Duchamp loue une maison à Cadaqués pour y séjourner pendant plusieurs étés. 
Les deux artistes seront donc restés proches jusqu'en 1968 au décès de Duchamp.

Tout comme la plupart des surréalistes, Duchamp et Dalí partageaient une fascination pour les objets du quotidien. Duchamp a été le créateur du ready made expérimenté avec des objets déjà fabriqués. Cela commence en 1913. Il souhaite mettre fin à l'idée de créer des œuvres d'art". Son œuvre la plus célèbre du ready-made fît "Fountain": un urinoir en porcelaine blanche signé "R. Mutt". Fountain fut refusée lors de la première exposition de la Société des artistes indépendants de New York en 1917 avant de disparaître. Il n'en existe que des répliques, certifiées par Marcel Duchamp et réalisées dans les années 1950 et 1960. Fontaine passe pour l'œuvre la plus controversée de l'art du xxe siècle et joue un rôle majeur dans le passage de l'art moderne à l'art contemporain.
Salvador Dalí, 29 novembre 1939 Photo: Collection de photographies de Carl Van Vechten à la Bibliothèque du Congrès
Salvador Dalí, 29 novembre 1939
Photo: Collection de photographies de Carl Van Vechten à la Bibliothèque du Congrès
En 1930, lorsque André Breton publie le Deuxième Manifeste du Surréalisme. A l'époque plusieurs surréalistes vont s’intéresser à l’assemblage d’objets à travers une association libre où règne l’ambiguïté et l’irrationalité. En 1931, Dalí crée Le Soulier de Gala: un Objet scatologique à fonctionnement symbolique. Cet objet a été illustré dans le journal Le surréalisme au service de de la Révolution en 1930. Il s’agit d’une oeuvre mystérieuse, composée d’une chaussure à talon, un verre de lait, des cubes de sucre, une boîte d’allumettes et des poils pubiens. L’artiste toujours sous l' influence de la psychanalyse et des découvertes de Freud sur la répression et la sexualité utilise le collage et assemble ces différents objets issues de différents contextes. Il ne suit pas une règle prédéfinie et laisse libre recourt à son imagination. Les objets à fonctionnement symboliques sont souvent dotés de connotations sexuelles. La chaussure féminine pourrait ainsi renvoyer à l’aspect fétichiste et notamment à sa compagne, Gala, a qui l’oeuvre a été dédiée.

 

Par le travail avec des objets issus de la vie quotidienne, le rapport entre réalité et dimension inconsciente est ici poussée à son paroxysme. Le surréalisme se trouve doté d’un nouveau et puissant moyen d’expression largement exploré par les membres du groupe et célébré en 1936 à L’Exposition surréaliste d’objets organisée à Paris à la galerie Charles Ratton où différents objets issus du contexte culturelle, mathématique et organique ont été regroupés et positionnés dans des vitrines de façon à ce que leur emplacement physique ait aussi quelque chose à transmettre. L’exposition se veut ainsi innovante par son contenu mais aussi par sa forme.

 

L'exposition Dalí / Duchamp organisée par la Royal Academy
of Arts in London (en janvier 2018), et par le Dalí Museum de
Saint-Pétersbourg, Floride (5 février - 27 mai 2018) avec la
collaboration de la Fondation Gala-Salvador Dalí et l'Association Marcel
Duchamp.