La vrai provenance du coton biologique.

Atelier Murri va lancer dans les semaines à venir une collaboration avec une artiste et illustratrice de Trois Rivières (QC). Pour cette collection capsule nous voulions trouver des produits responsables et si possible produits soit au Canada soit aux USA. Nous avons trouvé des basses en chanvre et coton organique.

Mais d’où vient vraiment cette matière et elle toujours bio? Une mise au point avant de vous dévoiler cette collab qui nous tiens tant à coeur!

Le coton certifié biologique est cultivé dans 22 pays (guide exportateur - ici), la Turquie et l'Inde sont les deux producteurs plus importants, mais aussi la Chine et les États-Unis. Par rapport à la production totale de coton, celle du coton biologique reste marginale (4,5 % en 2016).

1464318037_446523_1464318189_noticia_normal.jpg

Pourquoi le coton biologique ?

Trois types d'arguments sont mis en avant par les producteurs et les distributeurs : le respect de l'environnement lors de la culture, une absence d'effets allergènes et les labels de commerce équitable. Mais est ce uniquement une stratégie de marketing? En vue des graves griefs reprochés à la culture classique du coton il est important de souligner certains points :

  • aspect environnemental : à l'échelle mondiale, la culture du coton est considérée comme l'une des plus polluantes du monde. Selon l'OMS, elle drainerait environ 17,60 % des pesticides utilisés pour seulement 3,40 % des terres cultivées. Elle est une énorme consommatrice d'eau et une puissante émettrice de gaz carbonique ;

  • santé du consommateur : il vient des colorants chimiques utilisés pour la teinture, qui contiennent des métaux lourds ou des produits parfois allergisants ;

  • santé des cultivateurs : les effets de l'épandage de pesticides sur les champs, en particulier pour les cultures de coton. L’'OMS chiffre en 22.000 morts par an pour la culture du coton (données 2010)

  • commerce équitable? : la culture du coton, marché mondial considérable, dépend de très grosses entreprises et repose sur une main-d'œuvre locale peu rémunérée.

Les bénéfices du coton biologique:

Pourquoi malgré les difficultés et les coûts parfois élevés nous souhaitons uniquement travailler avec ce genre de matières?



26824213798_343f73dbc4_z.jpg

Depuis les années 1990 la filière biologique, s'est peu à peu développée, grâce surtout à une demande portée par les marchés européens et nord-américains. La production, certifiée par des organismes indépendants, s'effectue sans utilisation de pesticides d'origine industrielle.

La consommation d'eau est plus faible, et les cultivateurs bien moins exposés à des produits toxiques et les teintures, surtout à l’eau, ne sont plus aussi aggresives. L'absence de ce genre de colorants serait le gage d'un moindre effet allergène. Pour nous c’est un important handicap, nous dispossons d'un faible nombre de teintures, et dont les modèles manquent de couleurs pour certains clients.

Le prix est plus élevé ce qui est souvent un frein pour certains clients. Mais si la production demande une réflexion c’est aussi aux consomateurs d’en faire autant. Adopter le slow wear prône la qualité du vêtement, et non la quantité. Biologique, basique, et durant des années, le slow wear est une nouvelle manière de consommer la mode. ArrÊt des achats compulsifs, les vêtements bon marché et les multiples pièces dans la penderie : place au style intemporel et au bien-être.

Chez Atelier Murri le slow wear, n’est pas le refus d’être « à la mode ». Mais de prolonger la durée de vie de sa garde-robe. Pour ce faire, on ne produits que des vêtements réalisés à partir de matières naturelles, de tissus équitables ou de fibres biologiques. L'avantage du slow wear réside dans l'excellente qualité des vêtements et d’une production courte et responsable. Privilégier le développement des pièces uniques ou éditions limitées en se focalisant uniquement sur des valeurs fondamentales et l'état de bien-être, l’état artistique et la planète.

Retrouvez bientôt ce projet sur Ulule Espagne et Canada! - Les produits de cette collaboration sont certifiés OEKO-TEX et Cotton USA. La sérigraphie se fait dans un atelier sur Montreal.

Lambert Perera Cortes